14,22 €
Disponible 1 ex.

La parole, outil de guérison

Témoignage d’une psy chrétienne

Auteur : Monique Hadjetlache

  • Référence FAR4415
  • EAN 9782863144152
  • Editeur Farel

N’est-ce pas un manque de foi de confier ses difficultés à des hommes plutôt qu’à Dieu ?

Lorsque nous vivons des choses difficiles, ou qu’un de nos proches souffre, il est important que nos paroles soient accueillies et prennent sens. L’auteure de Bien vieillir, au travers de son expérience de psychiatre et de psychanalyste, montre tout l’avantage que nous pouvons trouver à confier nos plus profondes souffrances à quelqu’un qui pourra nous accompagner sur notre « chemin de reconstruction, chemin de paix, de vie ».

Un livre plein d’espoir, qui rend la parole libératrice.

Points forts :

  • un livre remarquable de simplicité et de pertinence
  • de nombreuses anecdotes pour rendre vivant le texte
  • une auteure expérimentée qui explique sans jargon

Thèmes :

  • la psychiatrie et la foi
  • l’être humain
  • la souffrance psychique
  • la culpabilité
  • l’accompagnement
FAR4415
9782863144152
Farel
200
14.0⨯21.0⨯1.3cm
252 g
2011
1 ex.
Langue
Français
sentiment_neutral ouvrage disponible avec les remarques suivantes
Cet ouvrage montre certes qu’une psychanalyse permet souvent de faire un pas vers le progrès, voire la guérison d’un certain nombre de traumatismes ou de pathologies, mais on a parfois l’impression qu’il s’agit d’une publicité pour entrer en thérapie. A noter que le titre - La parole, outil de guérison - ne s’applique pas à la Bible mais à « la parole libérée » du patient qui amène à poser un diagnostique. Monique Hadjetlaché est sans nul doute une psychiatre chrétienne, mais ce propos laisse un goût d’inachevé car Dieu n’y tient pas grand place. Il est également dommage que le livre n’aborde pas la question des analyses et thérapies qui durent des décennies, voire toute une vie sans que le patient s’en sorte et qu’il passe trop rapidement sur les échecs de bien des thérapies. Ouvrage intéressant, destiné aux spécialistes, mais à lire en faisant preuve de discernement.
chat Commentaires (0)